Le Moniteur des Pharmacies n° 3021 du 01/03/2014
 

Comptoir

FICHE PHARMACOLOGIE

Denis Richard

Indispensable à l’excitation cellulaire (nerfs, muscles), le sodium (Na+) conditionne l’osmolarité plasmatique. Apporté en excès, il constitue un facteur de risque cardiovasculaire.


Le sodium dans l’organismeApports. L’apport en sodium (Na+) est avant tout réalisé par le sel de cuisine, presque exclusivement composé de NaCl et enrichi en iode ou en fluor. L’apport moyen recommandé de NaCl est de 8 g/jour chez l’homme et de 6,5 g/jour chez la femme et l’enfant. L’OMS recommande une consommation inférieure à 5 g/jour. Réserves. Le sodium est le cation le plus abondant. L’organisme en renferme environ 60 mmol/kg. Les deux tiers, échangeables, sont contenus dans le plasma, la lymphe et le liquide interstitiel. La natrémie est comprise entre 135 et 145 mmol/l. Elle est régulée par l’hormone antidiurétique (ADH), qui module le bilan hydrique. Homéostasie cellulaire. L’entrée de sodium est régulée par des canaux voltage-dépendants (leur blocage, souvent iatrogène, serait à l’origine de dysesthésies et paresthésies), des canaux liés à des récepteurs (récepteurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...