Le Moniteur des Pharmacies n° 3021 du 01/03/2014
 

Actualités

CE QUE VOUS EN PENSEZ

François Pouzaud


Guy Vaganay, Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) Nous vivons une période difficile et de mutations, il faut donc mettre de côté nos sentiments personnels pour avoir une analyse objective de la pharmacie de demain.Les discours pessimistes n’incitent pas nos jeunes à faire des études de pharmacie. Pourtant les fondamentaux sont toujours là : avec le vieillissement de la population, l’augmentation des besoins de santé est inéluctable, le monopole sur le médicament est préservé en dépit de quelques brèches, le pharmacien gagne du galon en tant que professionnel de santé à travers les nouvelles missions que lui confie la loi HPST… Il faut rester confiant jusqu’à ce que tout cela se régule. Je suis convaincu de l’attrait du métier et que l’on peut encore bien gagner sa vie en officine. Sophie Astruc, Saint-Georges-d’Orques (Hérault) Vu le contexte, j’encouragerais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...