Le Moniteur des Pharmacies n° 3020 du 22/02/2014
 

Éditorial

Laurent Lefort


Les médecins sont des patients comme les autres. Un sur deux serait menacé de burn-out. A tel point qu’un syndicat, l’Union française pour une médecine libre, a organisé, le 18 février, un « mardi noir »* pour attirer aussi bien l’attention de leurs patients que de leur ministre de tutelle, Marisol Touraine. Quand on les interroge sur les causes de leur épuisement professionnel, les praticiens citent le manque de considération et de reconnaissance, les attentes parfois disproportionnées de leur patientèle et, bien sûr, une surcharge de travail polluée par la lourdeur de certaines tâches administratives.Sale semaine pour les médecins. Car c’est précisément ce même mardi 18 février qu’a choisi la ministre de la Santé pour installer un comité d’orientation sur le tiers payant généralisé… auquel ils savent désormais qu’ils ne couperont pas. Les contraintes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...