Le Moniteur des Pharmacies n° 3020 du 22/02/2014
 

L’INTERVIEW
DR JEAN-MARIE COHEN, COORDINATEUR NATIONAL DES GROUPES RÉGIONAUX D’OBSERVATION DE LA GRIPPE (GROG) ET CONSULTANT POUR OPEN ROME.

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Nathalie Belin**


La fièvre est-elle utile ou nuisible au malade grippé ? C’est une question aussi ancienne que la médecine. Des mathématiciens canadiens ont eu l’idée d’élargir le problème en évaluant l’incidence possible de la baisse de la température sur l’ensemble de la population. Ils sont partis des faits suivants :– chez les furets infectés par la grippe, cette baisse augmente l’excrétion virale dans l’air qu’ils expirent ; – chez des humains infectés par du rhinovirus, l’excrétion virale est augmentée après prise d’antipyrétiques ; – chez les enfants atteints par la varicelle, la période contagieuse dure plus longtemps en cas de prise de salicylés ; – certaines cytokines thermosensibles diminuent la dissémination virale ; en faisant baisser la température, on freine probablement leur action. Les chercheurs ont calculé l’incidence possible de la consommation d’antipyrétiques sur la charge virale des patients infectés, puis leur contagiosité et la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...