Le Moniteur des Pharmacies n° 3019 du 15/02/2014
 

PARCOURS

Transactions

François Pouzaud

En transférant dans une galerie commerciale, Mohamed Farsi voulait échapper à la délinquance d’un quartier. En dépit de coûts d’exploitation plus lourds, le titulaire parisien a vu la fréquentation de sa pharmacie grimper.


Mohamed Farsi exerçait à Paris dans un quartier du XVIIIe arrondissement caractérisé par une délinquance préoccupante. Pour le pharmacien, la sécurité aux abords de son local est insuffisante. Quand l’opportunité de transférer à 180 mètres de là se présente, il saisit la balle au bond. « Ce transfert permettait d’installer la pharmacie dans une petite galerie commerciale, qui regroupe une dizaine de commerces et un supermarché Carrefour Market », raconte-t-il. La galerie marchande, qui ouvre sur la rue Championnet et l’avenue de Saint-Ouen, facilite l’accès de la clientèle. « La galerie est surveillée par deux vigiles et un pompier est présent en permanence. L’équipe officinale est plus sereine, même si nous déplorons encore des vols. »Mais la galerie commerciale se situe dans une zone de surdensité officinale. Mohamed Farsi a dû batailler contre ses ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...