Le Moniteur des Pharmacies n° 3019 du 15/02/2014
 

CONTRACEPTIFS

Médicaments

Yolande Gauthier


Un an après avoir lancé une alerte, l’ANSM, se félicite de l’évolution des comportements des prescripteurs. L’utilisation des pilules de 3e et 4e générations a en effet reculé de 45 % entre 2012 et 2013, tandis que celle des pilules de 1re et 2e générations a progressé de 30 %, avec même une hausse de 107 % pour les contraceptifs les plus faiblement dosés en estrogènes (15-20 µg). Au global, l’ensemble des contraceptifs oraux combinés accuse une baisse de 5,1 % et celle des contraceptifs combinés non oraux une baisse de 13 %. Les implants et DIU hormonaux voient en revanche leur utilisation croître de 18 %, la palme revenant au DIU au cuivre : + 47 % ! L’ANSM entend poursuivre ses actions sur les contraceptifs, avec notamment l’insertion d’une carte patiente dans les boîtes de pilules et de nouveaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...