Le Moniteur des Pharmacies n° 3018 du 08/02/2014
 

ANTIOXYDANTS ET CANCER

Médicaments

En bref


Bien que les antioxydants neutralisent les radicaux libres et donc diminuent les lésions de l’ADN, ils favoriseraient paradoxalement la prolifération tumorale. Des études sur l’animal et des cellules humaines démontrent que la vitamine E et la N-acétylcystéine contribuent à la progression du cancer du poumon, et diminueraient la quantité de la protéine p53 dans les cellules, connue pour son effet protecteur.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...