Le Moniteur des Pharmacies n° 3017 du 01/02/2014
 

E-SANTÉ

Actualités

Serge Benaderette


Au 3e colloque de l’URPS pharmaciens d’Ile-de-France consacré à l’e-santé, jeudi 23 janvier dans les locaux du ministère de la Santé, les outils numériques de la santé connectée et les solutions de télémédecine ont raflé la vedette au dossier pharmaceutique. Avec ses 23 000 officines raccordées et ses 30 millions de Français utilisateurs, l’outil de lutte contre l’iatrogénie médicamenteuse est désormais banalisé, en attendant que lui soient associés des services dans le cadre de l’accompagnement du pharmacien dans ses nouvelles missions de coordination des soins.En revanche, ceux qui pour l’heure passent pour les nouveaux outils à intégrer dans l’exercice de la pharmacie sont les applications sur smartphone dans le cadre de l’e-santé et les pratiques médicales à distance inscrites dans le champ réglementé de la télémédecine. « Conciliant la proximité avec la distance, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...