Le Moniteur des Pharmacies n° 3016 du 25/01/2014
 

L’INTERVIEW
DR JEAN-MARIE COHEN, COORDINATEUR NATIONAL DES GROUPES RÉGIONAUX D’OBSERVATION DE LA GRIPPE (GROG) ET CONSULTANT POUR OPEN ROME

Comptoir

Questions de comptoir

Yolande Gauthier*, Sylviane Le Craz**


Les progrès de la biologie ont permis l’apparition de tests virologiques réalisables « au lit du patient » et, depuis peu, à l’officine : les tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). En ce qui concerne les virus grippaux, malgré une forte spécificité (un patient avec un TROD positif peut être considéré comme infecté par le virus grippal), les TROD sont pour l’instant « limités » d’un point de vue diagnostique. En effet, leur sensibilité est médiocre (un TROD négatif n’élimine pas une authentique infection grippale) ; leur coût unitaire reste trop élevé pour un usage étendu ; ils permettent de distinguer grippes A et B mais pas les sous-types du virus A ; leur utilisation prend plusieurs dizaines de minutes, ce qui peut être problématique en période épidémique. En attendant une amélioration diagnostique, les TROD peuvent être utiles aujourd’hui dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...