Le Moniteur des Pharmacies n° 3015 du 18/01/2014
 

NOURRISSONS MORTS À CHAMBÉRY

Actualités

Emilie Bollinger


La justice enquête désormais sur un quatrième cas de décès suspect de nourrisson à l’hôpital de Chambéry en mars dernier, lui aussi perfusé avec une poche de nutrition parentérale. Dans le même temps, la société normande Marette, fournisseur de l’établissement, a finalement renoncé à faire un recours administratif contre la décision de l’Agence du médicament (ANSM) qui avait prononcé la suspension de son activité pendant trois mois. Son avocat, Matthieu Lemaire, a indiqué devant la presse, le mardi 14 janvier, que « le laboratoire ne veut prendre aucun risque tant que les experts n’auront pas déterminé de manière précise et certaine l’origine des entérobactéries qui seraient à l’origine des décès ».Des manquements dans l’hygièneLe quatrième bébé « avait reçu une poche de ce laboratoire, mais pas du même lot », a confirmé la ministre de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...