Le Moniteur des Pharmacies n° 3014 du 11/01/2014
 

ZONE DE REVITALISATION RURALE

Transactions

François Pouzaud

L’installation en zone de revitalisation rurale est toujours financièrement intéressante, même si cette zone n’est pas particulièrement accueillante. Karine Simon-Lacoste a pu ainsi acheter une pharmacie à Sabres, dans les Landes, malgré un faible apport personnel.


Lorsqu’elle s’est installée en décembre 2011 à Sabres, une commune rurale des Landes, Karine Simon-Lacoste ne se doutait pas que la pharmacie était située en zone de revitalisation rurale (ZRR). Et qu’elle pouvait bénéficier de facto d’une exonération d’impôt sur les bénéfices (voir encadré ci-dessous). Une bonne surprise qui lui a permis d’obtenir plus facilement son prêt. « Les banques se sont montrées beaucoup plus souriantes quand je leur ai précisé que je m’installais en ZRR », précise Karine Simon-Lacoste. Pourtant les conditions financières de cette acquisition n’étaient pas de nature à gagner la confiance des prêteurs : un maigre apport personnel de 15 % et une officine achetée à prix d’or (90 % du chiffre d’affaires TTC, soit 700 000 €) compte tenu de sa petite taille. « Originaire de Mimizan, je voulais rester dans les Landes, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...