Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

LÉGISLATION


Un préparateur est habilité à seconder le titulaire ou l’adjoint dans la préparation et la délivrance des médicaments, mais toujours sous leur responsabilité et leur contrôle effectif. Rien ne s’oppose à ce qu’il effectue des opérations sur les stupéfiants, à condition bien sûr qu’il soit contrôlé par un pharmacien.La réglementation précise toutefois que la tenue du registre des stupéfiants est du ressort d’un pharmacien, et même, en principe, du seul titulaire. Source : guide pratique « L’exercice officinal », « Le Moniteur des pharmacies », 2012.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...