Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

DIÉTÉTIQUE


L’arrêt du tabac est bénéfique au plan cardiovasculaire mais s’accompagne souvent d’une prise de poids. Le surpoids étant par lui-même un facteur de risque cardiovasculaire, des chercheurs se sont demandés si le bénéfice obtenu avec le sevrage tabagique était malgré tout conservé. La réponse est oui, selon une étude américaine parue dans le JAMA (Journal of the American Medical Association). L’analyse des données d’une cohorte de plus de 3 000 adultes montre que le risque d’événements cardiovasculaires est diminué de manière significative chez les anciens fumeurs par rapport aux fumeurs, chez les non diabétiques, avec une réduction du risque d’environ 50% quel que soit le délai écoulé depuis l’arrêt du tabac (moins de 4 ans ou plus de 4 ans), et même en cas de prise de poids. Les chercheurs concluent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...