Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

CONSEILS


D’apparence souvent bénigne, les plaies de la main peuvent se révéler très délicates à réparer. Les artères, les nerfs et les tendons se trouvent en effet juste sous la peau des paumes de main et des doigts. Une plaie qui semble peu importante mais qui est un peu profonde (2 mm suffisent) risque de provoquer des dégâts conséquents au niveau d’un tendon ou d’une structure nerveuse, avec des séquelles motrices ou sensitives définitives. Une fois la plaie nettoyée à l’eau et au savon, puis protégée par une compresse et un pansement, il faut inciter le patient à consulter rapidement (24 à 48 h au maximum) un service spécialisé dans la prise en charge des urgences de la main. Une liste de ces services est disponible auprès de la FESUM (Fédération européenne des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...