Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

THÉRAPEUTIQUE


Le lupus érythémateux disséminé est une maladie auto-immune qui peut toucher tous les organes. La maladie évolue sous forme de poussées plus ou moins sévères avec de la fièvre, des douleurs articulaires et des lésions cutanées. Le traitement de fond repose sur des antipaludéens type chloroquine ou hydrochloroquine, et le traitement des poussées sur des anti-inflammatoires non stéroïdiens, de l’aspirine ou des corticoïdes à faible dose. Tous les anti-inflammatoires sont indiqués, sauf Advil, ses génériques et autres médicaments à base d’ibuprofène. En effet, des cas de méningites aseptiques associés à de la fièvre et un coma ont été décrits lors d’essais cliniques avant la mise sur le marché d’Advil en 1987. Il s’est avéré que le nombre de cas de méningites aseptiques était encore plus élevé chez les patients atteints ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...