Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

PATHOLOGIE


La gale est très contagieuse et les contaminations multiples sont possibles, en particulier dans les milieux collectifs. Ce peut être soit un nouvel épisode à distance de la 1re contamination, soit une réinfestation suite à un traitement insuffisant ou ayant négligé l’entourage proche de la personne. Le traitement oral fait appel à l’ivermectine (Stromectol), un antiparasitaire. Il n’est pas ovicide et la prise d’une deuxième dose est possible 15 jours après lorsque de nouvelles lésions spécifiques de la gale apparaissent, ou si l’examen parasitologique est toujours positif. A ce jour, il n’existe pas de données quant à d’éventuels problèmes liés à une utilisation répétée de la molécule. Aucune toxicité n’est relevée aux doses habituellement prescrites et aucune résistance du parasite n’a été décrite. Le traitement des personnes proches (famille, colocataires, voisins de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...