Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

GROSSESSE


Non, il n’est actuellement pas obligatoire car il n’existe pas de vaccin efficace ni de consensus sur la prise en charge de la mère et du nouveau-né en cas de transmission à l’enfant. Le CMV est pourtant la première cause d’infection et de malformations congénitales. La moitié des femmes enceintes qui contractent le CMV pendant la grossesse le transmet à l’enfant. L’infection toucherait environ 1 % des nouveau-nés. 12 % des infections sont symptomatiques et, pour ces cas, responsables de séquelles une fois sur deux. Le CMV est principalement responsable de retards mentaux et d’ototoxicité. 22 % des femmes se font dépister pour le CMV au cours de leur grossesse. Pour les femmes séronégatives, le principal moyen de prévention est le respect de mesures d’hygiène. Les jeunes enfants étant le principal réservoir de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...