Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

INTERVIEW
HÉLÈNE BUDZINSKI, RESPONSABLE DU LABORATOIRE DE PHYSICO- ET TOXICOCHIMIE DE L’ENVIRONNEMENT À L’UNIVERSITÉ DE BORDEAUX-I

Comptoir

DIÉTÉTIQUE


Pour le moment, non. Suite à la publication en mars de l’étude sur la qualité de l’eau en bouteille par 60 Millions de consommateurs et la fondation France Libertés, les marques d’eaux minérales nous ont demandé de mener les mêmes analyses. Et contrairement à eux, nous n’avons trouvé ni résidus d’anticancéreux, ni traces de médicaments. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Cependant 60 Millions de consommateurs a raison de tirer la sonnette d’alarme. Notre consommation de médicaments est de plus en plus importante et nous ne sommes pas à l’abri d’une toxicité dans les années à venir. L’essentiel de cette pollution provient de la consommation humaine et du rejet des résidus de médicaments dans les urines et les selles. Les boues des stations d’épuration sont utilisées comme engrais ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...