Le Moniteur des Pharmacies n° 3013 du 21/12/2013
 

Comptoir

GÉNÉRIQUES


On administre à des volontaires sains une dose de princeps puis la même dose de générique. Des prélèvements sanguins sont effectués dans chaque cas. Ils permettent de mesurer l’évolution de la concentration du principe actif dans le sang au fil du temps. Les courbes obtenues servent de base au calcul de paramètres pharmacocinétiques (concentration maximale en principe actif après administration orale, aire sous la courbe des concentrations plasmatiques en principe actif). La comparaison par une étude statistique des courbes du médicament générique et du médicament princeps permet d’établir si les deux spécialités sont bioéquivalentes (absorption, distribution, métabolisme et élimination). Les variations admises sont de proportions semblables à celles tolérées pour les différents lots d’un même médicament. Source : « Médicaments génériques : lever l’opacité », Questions/réponses, ANSM, décembre 2012

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...