Le Moniteur des Pharmacies n° 2712 du 19/01/2008
 

Edito


Michel-Edouard Leclerc refuse de répondre à nos questions. Il préfère se répandre sans compter dans les médias grand public, certain que personne ne viendra tailler son superbe costard de Robin des Bois de la distribution. Sa dernière saillie date de lundi dernier sur RMC. Non seulement il demande de pouvoir « à court terme [...] vendre le médicament OTC qui ne nécessite pas d'ordonnances ». Y compris du Doliprane, du Dafalgan ou de l'Efferalgan, pourtant remboursés ! Mais, de plus, pour cela, il promet de « se battre pour que les parlementaires suivent les recommandations de la Commission Attali » et se dit « capable, pour transformer l'essai [...] de créer des pharmacies Leclerc ». Une belle déclaration de guerre contre la « vie chère » et au nom du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...