Le Moniteur des Pharmacies n° 2711 du 12/01/2008
 

RECHERCHE

Actualité

Produits


Je suis stressé mais je me soigne. Et c'est beaucoup mieux comme cela car le stress, en majorant la production de glucocorticoïdes endogènes, modifie la barrière cutanée avec à la clé une moins bonne cicatrisation des plaies et un risque d'infection plus grand. On soupçonne même le stress d'être impliqué dans certaines acnés. Enfin, sa responsabilité est également montrée du doigt au niveau intestinal où il favoriserait le passage dans l'organisme de bactéries de la lumière intestinale. Source : « The Journal of Clinical Investigation ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...