Le Moniteur des Pharmacies n° 2699 du 03/11/2007
 

PARIS

Actualité

Régions

Sept pharmacies ont fermé leurs grilles depuis janvier dans Paris. Si les grosses s'en sortent plutôt bien, les petites sont confrontées à une double loi du marché, pharmaceutique et immobilière.


Ce métier que j'ai adoré, je ne l'aimais plus du tout à la fin. » Marie-Claude Sarrazin, la soixantaine, a du mal à se remettre de la liquidation judiciaire de sa pharmacie qu'elle a dirigée pendant dix-sept ans, « dont huit ans de redressement judiciaire ». La pharmacienne a finalement jeté l'éponge au mois de juin et son officine a été reprise depuis. Marie-Claude Sarrazin effectue maintenant des remplacements. Sept fermetures depuis janvierA Paris, sept officines dans sept arrondissements différents ont fermé depuis le mois de janvier. Licence restituée, liquidation judiciaire ou regroupement, les raisons sont diverses. Marie-Claude Sarrazin assure que, dans son cas, la concurrence de Citypharma (ex-Fouhety), une pharmacie connue pour ses prix bas, l'a poussée à abdiquer. « Les gens venaient, passaient un quart d'heure pour écouter ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...