Le Moniteur des Pharmacies n° 2699 du 03/11/2007
 

PROFESSION

Actualité

Dans la foulée de la confirmation de la mise en libre accès du médicament familial, Evolupharm et la Cooper communiquent offensivement contre la mesure. Alain Coulomb suggère aux pharmaciens de miser à fond sur le dossier pharmaceutique.


Il y a des moments où donner dans l'exagération permet de se faire entendre. Fort de ses 2 300 adhérents, le président du groupement Evolupharm, Pascal Geffray, a réagi « face aux dangers liés au passage en libre-service de la prescription médicale facultative ». « C'est non, non et non ! », peut-on lire en caractères énormes sur un courrier de deux pages envoyé au ministère de la Santé, à l'Ordre, à la FSPF, à l'APR, à l'USPO et à l'UNPF. « Les pharmaciens sont encore assez conscients et responsables pour ne pas laisser faire n'importe quoi sous prétexte que le gouvernement confond vitesse et précipitation, libéralisation et déréglementation », est-il encore écrit. Divorce entre La Cooper et l'AFIPACe n'est pas tout. Une brochure destinée aux patients, mise à disposition ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...