Le Moniteur des Pharmacies n° 2698 du 27/10/2007
 

Actualité

Avec sa nouvelle gamme respiratoire au statut de dispositif médical, Urgo franchit le comptoir. Un préambule au libre accès de l'automédication.


Et si les laboratoires Urgo étaient les pionniers du libre accès ? Alors que le ministère de la Santé vient d'acter le passage de l'automédication devant le comptoir, Humex Reflex, sa nouvelle gamme, est déjà en libre-service dans les officines. La raison en est simple : contrairement aux références de la gamme Humex, pourvues d'un AMM, les huit nouveaux produits Reflex, destinés à lutter contre les premiers symptômes des voies respiratoires, bénéficient du statut de dispositif médical et peuvent, par conséquent, être directement à la portée des consommateurs. Au même titre que les crèmes antirides, les compléments alimentaires ou les dentifrices. Confusion des genres« La gamme Humex Reflex n'est pas un médicament car elle ne contient pas de principes actifs, explique Pierre Moustial, directeur général d'Urgo. Elle inactive le virus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...