Le Moniteur des Pharmacies n° 2698 du 27/10/2007
 

La fiche Moniteur Expert

Un licenciement personnel ne s'improvise pas. L'employeur doit non seulement s'assurer que sa démarche est légitimement fondée, mais il doit aussi respecter un formalisme juridique strict.


La notion de licenciement personnel Il s'agit d'une rupture du contrat de travail inhérente au salarié : l'insuffisance professionnelle, des absences injustifiées, des retards fréquents et persistants malgré les avertissements de l'employeur, des absences prolongées pour maladie perturbant le fonctionnement de l'officine, une faute grave (par exemple en cas d'atteinte au secret professionnel), une faute lourde (par exemple en cas de vols à l'officine), etc. Contrairement au licenciement économique, c'est le salarié qui est visé ou la façon dont il exécute son contrat de travail, voire son comportement. Mais l'employeur ne peut pas s'emparer de n'importe quel prétexte. Le motif invoqué doit être suffisamment sérieux pour justifier la rupture. L'âge, les moeurs, la grossesse, l'état de santé, les opinions politiques et syndicales, etc., sont des motifs illicites de licenciement car discriminatoires. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...