Le Moniteur des Pharmacies n° 2698 du 27/10/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Des antitussifs, des collyres ou des pansements gastriques en libre accès. De la science-fiction ? Plus en 2008. Mi-décembre, les modalités du passage devant le comptoir de médicaments non remboursables seront précisées par décret. Polémique.


Roselyne Bachelot tient parole. A toute vitesse même. La ministre de la santé fait déjà plancher le petit monde de la pharmacie sur la mise à disposition de médicaments sans ordonnance devant le comptoir. Pour « une plus grande transparence et un exercice de la concurrence plus performant ». C'est bien connu, il n'y a pas de concurrence entre officines ! « Le principe est désormais acté pour 2008 par le gouvernement. Il reste à en définir les modalités, se félicite Magali Flachaire, porte-parole de l'AFIPA, qui défend les intérêts des fabricants. C'est une mesure que l'on préconise depuis longtemps pour doper le marché. » Pas même d'expérimentationUne séance de travail a réuni le 19 octobre, au ministère de la Santé, syndicats, groupements, Ordre, industriels, Afssaps, CEPS, CNAMTS et DGS, en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...