Le Moniteur des Pharmacies n° 2697 du 20/10/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

Ce samedi 13 octobre à Saint-Malo, les pharmaciens présents au 60e Congrès national des pharmaciens ont eu l'honneur de recevoir leur consoeur Roselyne Bachelot. Vigoureusement interpellée, la ministre de la Santé s'est bien entendu déclarée aux côtés des pharmaciens, notamment face à Bruxelles. Reste que son discours est loin d'être rassurant.


Attendant au pied de l'estrade de pouvoir monter faire son discours, lors du 60e Congrès national des pharmaciens, organisé les 13 et 14 octobre par la FSPF, l'UTIP et l'APR, la ministre de la Santé s'est vu projeter un film rétrospectif énumérant tous les coups portés à l'officine ces derniers mois. De marbre, Roselyne Bachelot n'a pas ensuite répondu aux inquiétudes de ses confrères. Au contraire. Si la ministre assure bien entendu être à leurs côtés sur le dossier européen, si elle les a remerciés pour leur rôle dans le générique, elle a surtout réaffirmé sa volonté de voir le médicament non remboursable passer devant le comptoir... Ce qui n'a pas répondu aux réticences du président de la FSPF sur l'OTC. « N'est-il pas paradoxal d'avoir créé, pour les traitements ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...