Le Moniteur des Pharmacies n° 2697 du 20/10/2007
 

PROFESSION

Actualité


Au moment même où la Fédération reformulait ses propositions en faveur de la « libération de la croissance », les préparateurs en pharmacie réunis à Galénika restaient dubitatifs sur l'une d'entre elles : faciliter l'accession à la propriété et l'exercice en association des adjoints pour libérer des moyens, employés à revaloriser les carrières des préparateurs. La création d'un « ordre national des préparateurs » les laisse tout aussi perplexes, de même que l'ouverture du capital à tous les salariés de l'officine. « Compte tenu des niveaux de salaires des préparateurs, nous n'allons pas en plus cotiser à un ordre professionnel pour avoir le droit d'exercer !, s'est exclamée Céline Tuso, préparatrice dans les Alpes-Maritimes. Une ouverture du capital ne concernera que les grosses pharmacies, les seules à pouvoir passer le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...