Le Moniteur des Pharmacies n° 2697 du 20/10/2007
 

AUDE

Actualité

Régions


Les patients sont le plus souvent respectueux, mais les soins de maladies comme le diabète ou les hépatites ou les trithérapies génèrent des déchets à risque infectieux qui disparaissent parfois dans la nature », constate Philippe Besset, président du syndicat des pharmaciens de l'Aude. Après Castelnaudary et Narbonne, Limoux s'organise. La mobilisation d'une association de malades du diabète et des officinaux auprès du conseil général et des communautés de communes du Lauraguet et de la moyenne vallée de l'Aude a abouti à un système de boîtes destinées aux patients et à des conteneurs de récupération fournies à toutes les officines. « Cela ne coûte rien »Lors de la délivrance de produits susceptibles de générer des DASRI, les pharmaciens fournissent une boîte de récupération et le calendrier établi (2 jours par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...