Le Moniteur des Pharmacies n° 2696 du 13/10/2007
 

UN AN APRÈS

Actualité


Le 16 octobre 2006, la CPAM de Paris prenait une mesure pour réserver le bénéfice de la dispense d'avance des frais aux assurés qui acceptaient la délivrance de génériques. L'objectif était de booster un département dont le comportement était jugé décisif pour l'atteinte de l'objectif national. Mesure délicate au départ. Et pourtant, douze mois plus tard, le dispositif « tiers payant contre générique » s'est considérablement étendu, comme le montre notre carte.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...