Le Moniteur des Pharmacies n° 2696 du 13/10/2007
 

ÇA N'ARRIVE PAS QU'AUX AUTRES

Entreprise


Le cas Monsieur X. demande un prêt à sa banque, le Crédit agricole. Celle-ci, comme presque toujours lorsqu'elle consent un crédit professionnel, lui demande d'adhérer au contrat d'assurance qu'elle a souscrit afin de se protéger des risques d'invalidité totale et définitive de son emprunteur. Quelques mois plus tard, monsieur X. est dans l'incapacité totale d'exercer sa profession et, de ce fait, ne peut plus faire face aux échéances de remboursement. Mais il n'est pas pour autant reconnu invalide ! L'assureur refuse de couvrir cette incapacité sous la garantie. Monsieur X. a-t-il été mal conseillé par sa banque ? Monsieur X. a reçu de sa banque une notice établie par l'assureur définissant les modalités de la garantie ainsi que les formalités à accomplir en cas de sinistre. Selon le Crédit agricole, en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...