Le Moniteur des Pharmacies n° 2695 du 06/10/2007
 

Questions de comptoir


RÉPONSE. En raison du pouvoir mutagène du méthotrexate, l'arrêt du traitement est proposé par prudence trois mois avant la conception (durée d'un cycle de spermatogenèse) chez les patients pour lesquels l'arrêt du traitement ne comporte pas de risque vital. Si le patient est à nouveau traité par méthotrexate après la conception, il devra par prudence utiliser des préservatifs car la très faible quantité de produit présente dans le sperme pourrait être absorbée par la muqueuse vaginale de sa partenaire et provoquer un effet tératogène. La liste des médicaments à risque en cas d'exposition paternelle est disponible sur le site du Centre de référence sur les agents tératogènes (http://www.lecrat.org).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...