Le Moniteur des Pharmacies n° 2695 du 06/10/2007
 

Cahier Formation

Ordonnance


une prescription à la loupe Une patiente traitée par Bonviva se plaint d'un aphte Ce que vous savez de la patiente- Jeanne S., 81 ans, 1 m 60, 51 kg, est une habituée de l'officine depuis de nombreuses années. - Il y a deux ans, des douleurs rhumatismales ont été traitées par Diprostène en infiltrations et Myolastan. - L'année dernière, une dorsalgie aiguë survenue pour un effort minime avait fait suspecter un tassement vertébral, confirmé par les examens radiologiques. La densitométrie (T-score = - 2,8) et les examens biologiques avaient confirmé le diagnostic d'ostéoporose postménopausique. Le médecin avait instauré un traitement par Didronel 400 mg et Orocal D3, associé à du paracétamol. - Il y a une semaine, madame S. est venue avec une prescription de Bonviva. Le rhumatologue a également ajouté du Myolastan, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...