Le Moniteur des Pharmacies n° 2694 du 29/09/2007
 

Le grand débat

En Europe, elles se multiplient. Mais, en France, l'idée de chaînes de pharmacies est rejetée en bloc par la majorité de la profession. Pourtant, l'ouverture du capital des officines, demandée par Bruxelles, pourrait favoriser leur émergence. Dix personnalités connaissant bien l'officine débattent pour « Le Moniteur ».


Vous avez dit chaînes ? Ces vastes enseignes, rassemblant plusieurs titulaires dont le pharmacien exploitant ne contrôle pas le capital de son établissement, font fureur chez nos voisins européens. Principal acteur de la répartition, l'Allemand Celesio s'est déjà emparé de 2 100 officines en Europe, dont 1 600 en Grande-Bretagne, pour constituer des chaînes. Son concurrent, Alliance Boots, le devance avec plus de 3 000 pharmacies à l'échelle européenne. Ce nouveau modèle de distribution va-t-il se propager en France ? Les patients y semblent plutôt favorables. D'après un sondage CSA réalisé en 2004 auprès d'un millier de personnes, 69 % attendent la création de chaînes de pharmacies dans l'Hexagone pour profiter d'une baisse significative du prix du médicament. Les pharmaciens sont-ils prêts à cette révolution ? Rien n'est moins sûr. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...