Le Moniteur des Pharmacies n° 2694 du 29/09/2007
 

PROFESSION

Actualité


Pierre Leportier a évoqué la semaine dernière des propositions visant à répondre à Nicolas Sarkozy (« la rente de situation » des pharmaciens...). S'exprimant lors de la présentation du 60e Congrès des pharmaciens (voir ci-dessous), le président de la FSPF a insisté sur le fait que la mise en cause d'un des trois fondements de l'officine (monopole, capital, quorum) n'apporterait rien au pays en termes de croissance. A ce titre, les membres de la commission Attali sur la « libération de la croissance » ont été conviés au congrès... Des « actions fortes »Face à l'invective, Pierre Leportier souhaite répondre sur le terrain des idées. La pharmacie peut effectivement « libérer de la croissance », estime-t-il. Par exemple en modifiant la structure de l'emploi à l'officine (favoriser l'accession à la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...