Le Moniteur des Pharmacies n° 2694 du 29/09/2007
 

POLITIQUE DE SANTÉ

Actualité


L'assurance maladie rembourse des médicaments qui coûtent de plus en plus cher et donc aggravent le déficit. Sans apporter une réelle avancée en matière thérapeutique. Pis, nombre des médicaments mis sur le marché ces dernières années sont moins efficaces que ceux qu'ils sont censés remplacer », peut-on lire dans le numéro d'octobre de Que Choisir. Ce reproche, l'UFC le fait après s'être s'est penchée sur la consommation de quatre classes de médicaments entre 2002 à 2006. Confier la visite médicale à la HAS ?Est ainsi dénoncé l'Inexium, utilisé pour contourner les génériques des IPP. Quant aux AINS dans l'arthrose, « les médecins ont préféré prescrire en masse l'Art 50 alors même que son efficacité est jugée inférieure à d'autres médicaments pourtant plus efficaces et moins coûteux ». Dans l'hypertension enfin, les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...