Le Moniteur des Pharmacies n° 2693 du 22/09/2007
 

NANTES

Initiatives

Côté pile, Gaela Cozian et Marylène Guerlais sont pharmaciennes adjointes. Côté face, elles exercent des vacations au Centre d'évaluation et d'information sur la pharmacodépendance (CEIP) au CHU de Nantes. Rencontre.


La routine de l'officine ? Marylène Guerlais et Gaela Cozian - diplômées respectivement en 2005 et 2006 - ne connaissent vraiment pas. Marylène exerce à Rezé, dans la banlieue de Nantes (Loire-Atlantique), et Gaela à Douarnenez (Finistère). Mais, deux à trois demi-journées par semaine, elles changent de décor et « abandonnent » le comptoir pour rejoindre le CHU de Nantes. Plus précisément, les locaux du centre de pharmacodépendance (l'un des dix CEIP existant en France) où elles sont praticiens attachés. Le CEIP de Nantes a en effet la particularité d'être très ouvert aux pharmaciens. La suppléante au chef de service, Caroline Victorri-Vigneau, est elle-même une ancienne officinale. Mardi, fin de matinée, la réunion hebdomadaire du service s'achève et les deux jeunes femmes n'en finissent pas de parler de détournements médicamenteux... Elles ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...