Le Moniteur des Pharmacies n° 2693 du 22/09/2007
 

INTERNATIONAL

Actualité

Kamal Midha, pharmacien d'origine indo-canadienne exerçant en Angleterre, a pris la succession de Jean Parrot à la tête de la Fédération internationale de la pharmacie. Nouveaux services, marge, dérégulation... Il répond à nos questions.


« Le Moniteur » : Que doivent faire les pharmaciens des pays développés pour montrer que le système de santé a besoin d'eux ? Kamal Midha : Je suis persuadé qu'en France le patient est remarquablement pris en charge par les pharmaciens. Ils doivent bien évidemment continuer à délivrer les médicaments et à en être les experts quant à leur utilisation, mais ils doivent améliorer leurs services pour renforcer leur raison d'être. Notre formation de pharmacien et les compétences acquises doivent permettre de proposer des medication reviews [NdlR : analyse très complète du ou des traitements pour valider le bien-fondé de chaque médicament] et des drug consultations, tant sur les traitements alternatifs, holistiques que conventionnels, ainsi que des tests à l'officine, tels l'INR, la recherche de cholestérol ou de sucre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...