Le Moniteur des Pharmacies n° 2693 du 22/09/2007
 

GÉNÉRIQUES

Entreprise

Entre remises légales, marges arrière plafonnées à 15 % et niveau de substitution, quel est le poids du générique dans la rentabilité de l'officine ? Sa contribution à la marge ? Ses gains potentiels ? Réponses, exemples à l'appui.


Le poids des génériques (un peu moins de 9 % du chiffre d'affaires d'une officine) est appelé à devenir de plus en plus significatif dans l'activité globale et les résultats de l'officine. Selon différentes prévisions, la contribution du générique à la marge globale de l'officine, actuellement de 11 % à 12 % (avant remises et contrats de coopération commerciale) pourrait atteindre rapidement plus de 20 % avec le développement du marché. Mais si le CA dégagé par les génériques en officine a progressé en 2006 de 11,82 % en moyenne, cela ne suffit pas à compenser la baisse de 5 % de marge arrière et les baisses de prix de 15 à 19 % sur les génériques. L'année dernière, la marge globale sur le générique en valeur a reculé de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...