Le Moniteur des Pharmacies n° 2692 du 15/09/2007
 

L'ÉVÉNEMENT

Actualité

L'été fut pourri, le temps est maintenant orageux. Les propos de Nicolas Sarkozy, qui a taxé l'officine de « rente de situation », déclenchent un torrent de réactions. Comment, sur le terrain, vivez-vous cette sortie présidentielle ? Nous vous avons tendu le micro.


On avait entendu un candidat à la présidentielle rétorquer à son adversaire qu'il n'avait pas le monopole du coeur. Verra-t-on un chef de l'Etat annoncer aux pharmaciens qu'ils n'ont plus le monopole du tout ? La semaine dernière, éberlué par le discours de Nicolas Sarkozy lors de l'installation de la « commission pour la libération de la croissance », Jean-Pierre Lamothe, vice-président de la FSPF, nous avouait avoir été « choqué ». Il n'est pas le seul. Hélène Roy, présidente du syndicat de Côte-d'Or, s'est fendu d'un courrier au Président : « Les enjeux auxquels la France doit faire face méritent mieux que des propos d'estrade. [...] Profondément blessés par vos propos et sans revenir sur certaines propositions de la campagne électorale, nous attendons très rapidement un démenti. » Claude ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...