Le Moniteur des Pharmacies n° 2692 du 15/09/2007
 

ÇA N'ARRIVE PAS QU'AUX AUTRES

Entreprise


Le cas Monsieur L., libraire, sort de sa boutique par la porte de service qui donne sur les parties communes de l'immeuble. Soudain, il se fait agresser par un inconnu. Monsieur L., redoutant de nouvelles agressions, ouvre sa librairie seulement quelques heures, l'après-midi. Conséquence : son chiffre d'affaires baisse. Son bailleur est-il responsable de cette baisse d'activité ? D'après l'article 1725 du Code civil, le bailleur n'est pas tenu de garantir à son locataire l'absence de troubles liés à la jouissance des lieux s'ils sont causés par des tiers, c'est-à-dire des personnes qui ne sont pas partie - directement ou indirectement - au contrat de location. Mais, pour la cour d'appel de Paris (16e chambre A, 29.11.2006), l'article du Code civil ne peut s'appliquer en l'espèce. Les juges relèvent, en effet, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...