Le Moniteur des Pharmacies n° 2692 du 15/09/2007
 

THÉRAPEUTIQUE

Actualité

Produits


Sur le plan structural, l'itraconazole dérive du kétoconazole. Il est peu hydrosoluble, d'où une résorption digestive inconstante. Son administration implique un suivi régulier des dosages sériques. Comme tous les antifongiques azolés, il inhibe la synthèse de l'ergostérol. La cible de l'itraconazole est une enzyme dépendante du cytochrome P450 qui catalyse la déméthylation du carbone en position 14 du lanostérol, une étape essentielle à la synthèse de l'ergostérol (chez les champignons) et à celle du cholestérol (chez les eucaryotes). La réaction de déméthylation du lanostérol étant inhibée, l'insertion de lanostérol méthylé dans la membrane aboutit à la mort. L'itraconazole est indiqué dans le traitement de mycoses superficielles en cas de résistance à d'autres traitements, et, avant tout, dans le traitement de mycoses systémiques ou viscérales à Aspergillus. Il constitue une alternative ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...