Le Moniteur des Pharmacies n° 2691 du 08/09/2007
 

Actualité


Que pensez-vous de la décision de certains laboratoires de faire du direct-to-pharmacy (DTP)?J.-L. Delmas : On a assisté ces dernières années à une multiplication de distributeurs au Royaume-Uni souvent pour faire du business à court terme, notamment via les importations parallèles. Résultat : des contrefaçons y ont été introduites. Pour s'en prémunir, Pfizer a élaboré un cahier des charges auquel seul Alliance Healthcare a répondu, devenant donc son distributeur pour le pays. Astra Zeneca compte faire de même mais cette fois, Alliance et Celesio ont répondu à l'appel d'offres. Lilly s'apprête à les imiter. Je comprends qu'un laboratoire souhaite changer son mode de distribution lorsque le circuit ne lui garantit pas une protection suffisante contre les contrefaçons. Mais cela ne se justifie pas pour seulement éviter les flux parallèles. Est-ce ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...