Le Moniteur des Pharmacies n° 2691 du 08/09/2007
 

RHÔNE

Actualité

Régions


Venue par bateau d'Amérique du Nord il y a un siècle, l'ambroisie goûte particulièrement la région lyonnaise où 10 % de la population est affectée par les réactions allergiques que provoque son pollen. Rhinites, conjonctivite, trachéite, asthme, urticaire, eczéma, c'est à partir de la mi-juillet et jusqu'en octobre qu'il est le plus dangereux. Depuis 10 ans, le département du Rhône a décidé de réagir contre ces pieds d'ambroisie qui génèrent 2,5 milliards de grains de pollens en une journée, rapidement disséminés. Des capteurs de pollen sont implantés dans plusieurs sites du département. Mais ce sont deux méthodes finalement assez simples qui semblent venir le plus efficacement à bout de l'envahissante plante : l'arrachage et la tonte. À Irigny, les brigades vertes la traquent depuis début août. Jean-Luc Da Passano, vice-président ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...