Le Moniteur des Pharmacies n° 2691 du 08/09/2007
 

EN BREF

Actualité

Régions


Si 86 % des professionnels de santé sont favorables à l'idée d'informer leurs patients sur les infections nosocomiales, en pratique seuls 17 % le font. Selon l'enquête menée dans 22 établissements de la région, la première raison avancée est l'absence de demande de la part des patients (60,9 %). La peur de les inquiéter (42,6 %) arrive loin devant le manque de temps (7,8 %).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK