Le Moniteur des Pharmacies n° 2691 du 08/09/2007
 

EN BREF

Actualité


Une étude européenne randomisée comparant deux populations dans deux pays différents en arrive à la conclusion qu'un dépistage du cancer de la prostate avec un intervalle de quatre ans entre deux mesures du marqueur PSA s'avérerait aussi efficace qu'un intervalle de deux ans pour détecter les cancers agressifs. Le PSA semble une nouvelle fois sur la sellette (voir Le Moniteur n° 2686 du 7 juillet 2007).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...