Le Moniteur des Pharmacies n° 2691 du 08/09/2007
 

MONTPELLIER

Initiatives

Comment faciliter le quotidien d'un patient atteint d'un cancer et qui choisit de mourir à son domicile ? Comment aider les familles sur le plan logistique et psychologique ? Elisabeth Cailly, titulaire à Montpellier, l'a appris en retournant sur les bancs de la faculté de pharmacie où elle s'est formée aux spécificités du MAD et de l'oncologie et en intégrant un réseau.


Elisabeth Cailly exerce dans une pharmacie créée il y a quarante-deux ans par son grand-père au Petit Bard, un quartier de l'ouest de Montpellier (Hérault), puis transférée à deux pas, sur l'avenue de Lodève. Dans ce quartier cosmopolite, plutôt défavorisé, le rôle de proximité de cette professionnelle a pris tout son sens, quitte à s'investir dans le social depuis son comptoir. « Aider des clients qui ne savent pas remplir leur feuille de chômage, ça n'a rien à voir avec la pharmacie, c'est sûr. Mais je le fais aussi et cela crée des liens. » Après plusieurs cas de décès de patients cancéreux dans des conditions difficiles, Elisabeth Cailly décide d'intégrer le réseau Pharmasoins, créé en 2002 à Montpellier, pour ne plus laisser des patients de son quartier seuls chez ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...