Le Moniteur des Pharmacies n° 2690 du 01/09/2007
 

Questions de comptoir


Réponse. Il est possible de délivrer des médicaments classés comme stupéfiants aux médecins mais aussi aux chirurgiens-dentistes, aux sages-femmes et aux vétérinaires dans la limite de 10 unités par principe actif. Pour les chirurgiens-dentistes et les sages-femmes, seuls les stupéfiants figurant sur leur liste limitative peuvent être prescrits. Le praticien doit s'approvisionner dans une pharmacie de la commune où il exerce ou dans la commune la plus proche. Il déclare à son Conseil de l'Ordre la pharmacie où il s'approvisionne. La délivrance sera identique à celle effectuée pour les patients. Seule la mention « usage professionnel » doit figurer en plus sur l'ordonnance (médecin) et l'ordonnancier (pharmacien). Source : http://www.meddispar.fr.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...