Le Moniteur des Pharmacies n° 2690 du 01/09/2007
 

SANTÉ PUBLIQUE

Actualité


Consacrée à l'allergie, la troisième vague d'enquêtes de Zydus, menées en collaboration avec Cap'Prévention, révèle qu'une personne sur deux se dit allergique, avec une prépondérance plus marquée des moins de 20 ans (54 %). Pour traiter leur problème, les patients, qui jugent cette pathologie de façon subjective et très inégale (28 % la considèrent bénigne et 30 % très grave), consultent en priorité leur généraliste (64 %) ou leur allergologue (33 %), devant le pharmacien et le dermatologue (à 12 % pour tous les deux). L'officinal est même davantage sollicité (19 %) que ce dernier pour des allergies aux venins ou aux insectes. Toutes les générations s'adressent au pharmacien, ce qui n'est pas le cas pour les médecins et les allergologues. Malgré la fréquence accrue des allergies, la population reste ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...