Le Moniteur des Pharmacies n° 2690 du 01/09/2007
 

HÉRAULT

Actualité

Régions


Une boîte de Xenical vendue 96,90 Û dans une officine de quartier proche de L'Ecusson est proposée à 60,50 Û par une grande pharmacie du centre-ville. Malarone coûte 43,95 Û dans l'une, 32,50 Û dans l'autre, Champix 0,5 mg passe de 130,14 Û à 87,90 Û... « Tout dépend de la politique de chaque pharmacien et de son mode d'approvisionnement. Certaines pharmacies ont une telle rotation qu'elles peuvent se permettre de proposer des prix bas », relativise une pharmacienne de quartier. Elle a pourtant porté plainte avec d'autres confrères contre l'une des plus grandes pharmacies de la ville. « Avec les baisses de marge, la fragilité économique des officines va s'accentuer, surtout si certaines continuent à travailler à prix aussi bas. Mais rien n'empêche légalement de vendre à prix coûtant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...